Qui suis-je ?

Estelle Félicité

Moi c’est Estelle, une jeune femme de 24 ans optimiste, positive, débordante d’énergie.

Je vais vous faire une confidence : je n’ai pas toujours été celle qui vous parle aujourd’hui. Pendant longtemps j’ai manqué cruellement de confiance en moi, j’avais du mal à voir les bons côtés de chaque événement et cela se répercutait sur ma santé (prise de poids, irritabilité, baisse de moral et j’en passe). 

Depuis très jeune, j’ai été sensibilisée à la pensée positive grâce à l’une de mes soeurs. D’ailleurs, si j’en suis là, c’est grâce à ses conseils précieux (Stéphanie si tu passes par là, Merci !). Elle avait planté une petite graine dans mon cerveau et aujourd’hui cette graine est devenue un baobab !

Je suis, entre autres (musique, cuisine, chant, nature, animaux), passionnée de lecture et d’écriture et toutes mes lectures concernent le bien-être, la pensée positive, le bonheur, le développement personnel. 

J’ai eu un parcours scolaire classique de la maternelle jusqu’au lycée. Arrivée en Terminale S, sans trop m’être consacrée à mes études, j’en ai eu marre. 1ère révolution : j’ai décidé de quitter la Terminale S et reprendre une 1ère L. Pour la première fois de ma vie, je prenais une décision pour moi. Ma passion de la lecture et de l’écriture avait repris le dessus sur les idéaux sociaux et la quête du graal, de la filière qui ouvre toutes les portes et qui me garantissait le succès dans ma vie professionnelle. J’ai dit merde au système éducatif et malgré les réticences des professeurs, du proviseur et de mes parents j’ai fait ce choix pour moi. Et parce que rien n’arrive pour rien, j’étais parmi les 3 premières de ma classe. Comme quoi, quand on aime on ne compte pas ses heures.

Arrivée en fin de Terminale L, je suis une nouvelle fois portée par l’ambition, et je me laisse séduire par l’éventualité de faire du Droit, de devenir avocate, d’ouvrir mon propre cabinet d’avocat et de conquérir le monde (Mouhahahaha, je rigole). En 2011, c’était décidé je m’inscrivais en Droit. Chaque année, la boule au ventre je voulais arrêter. Mais on me disait « mais non Estelle tu ferais une excellente juriste ». Et chaque année, c’était rebelote ! Ca a duré 5 ans comme ça, avec chaque année, cette boule au ventre qui faisait son apparition et qui me disait « Estelle arrête ! ». Je réprimais ce besoin de changement, ce besoin de me trouver et de me consacrer à la réalisation de mes rêves. 

Ce qui nous amène à juin 2016, le moment où j’ai été diplômée d’un Master 2 Droit Public, avec mention, en étant parmi les premiers de ma promotion et ayant décroché un boulot bien payé. « Super » me direz-vous, mais non ce n’est pas super du tout ! Où est le problème ? Je n’étais pas heureuse

Et là, je me suis souvenue du baobab qui avait poussé dans mon cerveau. J’ai commencé ce blog « Positivelifestyle » un peu naïvement, avec juste l’envie d’écrire sur comment être plus heureux dans sa vie quotidienne. Ce blog m’était plus destiné qu’à vous, je dois vous l’avouer. 

Qu’est-ce que vous venez faire là dedans alors ? 2ème révolution : Je dis merde à la société, je fais le choix de quitter mon job, d’en finir avec le droit, bref je choisis d’être HEUREUSE ! 

Et c’est là que vous intervenez. Dans ma quête du bonheur, je me suis rendue compte qu’en m’inspirant moi-même, je pouvais en inspirer d’autres. Et là c’est LA révélation de ma vie ! Je vais mettre à profit mes qualités pour inspirer toutes celles qui se sentent coincées dans leur vie, toutes celles qui ont envie de dire merde à la société, au système éducatif, à ce mythe du bonheur par la réussite sociale. 

Ce blog s’est ainsi professionnalisé, car aujourd’hui j’ai trouvé ma vocation : je deviendrai Coach en développement personnel, avec mention Bonheur garanti 😃 & écrivaine spécialisée en bien-être et développement personnel. 

Grâce au  » Club des filles positives « , j’espère faire passer un message puissant : 

« Toute seule on est forte, toutes ensemble on est invincibles » – Estelle.

Je souhaite sincèrement pouvoir construire une sorte de solidarité féminine, optimiste, positive, chaleureuse et permettre à un grand nombre de femmes de trouver un bonheur durable. 

Dites vous bien : vous aussi, vous avez droit au bonheur !

Avec toute mon affection, 

Estelle.