5 astuces pour se construire une meilleure vie 💯 !

Hello mes soleils ☀️ ! 

Aujourd’hui je vous donne 5 astuces qui m’ont permises de me construire une meilleure vie ! Elles m’ont vraiment aidé à prendre un « fresh start » (nouveau départ) et j’espère du fond du coeur qu’elles pourront vous aider à vous construire la vie dont vous rêvez !


1. Libérez vos émotions refoulées

Dites ce que vous avez sur le coeur ! Ne vous laissez pas empoisonnés par vos propres émotions négatives. Vous êtes triste, en colère, quelque chose vous fait vous sentir mal ? Dites-le ! Mais attention, il n’est pas question d’empoisonner les autres avec vos émotions négatives. Prenez le temps de réfléchir à ce que vous ressentez. 

Pour me libérer de mes émotions, j’ai pratiqué ce qui à la base était un conseil de notre vieil ami Socrate pour éviter de parler sur les autres. Il s’agit du test des 3 passoires !

bb

J’ai remasterisé cette petite histoire pour qu’elle colle à notre sujet et la voici : 

Quelqu’un arriva un jour, tout agité, auprès du sage Socrate :

– Pourrais-je te dire ce que je ressens aujourd’hui ?

– Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes tout cela, j’aimerais savoir si tu as fait le test des trois passoires ?

– C’est quoi le test des trois passoires Socrate ?

– Avant de vider ton coeur de toutes tes émotions négatives, il est bon et juste de choisir ce que tu as à dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires.

La première passoire est celle de la VERITE. As-tu sondé ton coeur pour vérifier si ce que tu veux me raconter est vrai, ou est-ce une pensée que tu as, ou une idée que tu te fais ?

– Non, pas vraiment, je crois que cette /colère/ (ou toute autre émotion négative) vient de l’interprétation que j’ai faite d’une situation…

– Très bien ! Tu ne sais donc pas si c’est la vérité…
Essayons, à présent de filtrer ce que tu as à dire avec la deuxième passoire, celle de la BONTE.
Ce que tu as à me dire va t-il me faire du bien ?

– Euh non, je ne pense pas,  au contraire!

– Donc, continue Socrate, tu veux me confier quelque chose qui pourrait ne pas me faire du bien et en plus, tu n’es pas sûr qu’elle soit vraie… Voyons tout de même si cela aurait passé à travers la troisième passoire, celle de l’UTILITE. Est-il utile que tu me confies cela ? Est-ce que cela va te permettre d’améliorer notre relation, d’avancer ou de trouver une solution ?

– Euh, non, pas vraiment, cela va juste me permettre de vider mon sac !

– Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me confier n’est ni vrai, ni bien, ni utile, je ne veux pas le savoir. Et toi, de ton côté, tu ferais mieux d’oublier tout cela.

Voyez comme il peut être facile de vider son sac ou jeter son venin sur quelqu’un sans même avoir pris le temps de considérer l’autre et ce qu’il peut ressentir. Seriez-vous heureux de vous libérer de vos émotions négatives tout en sachant que vous pouvez blesser quelqu’un ? Alors prenez le temps de réfléchir, utilisez les 3 passoires, et cela est vrai, bon et utile, parlez en à la personne directement concernée (il n’est absolument pas question de parler à quelqu’un de ce que vous ressentez s’il ne peut rien y changer). Pensez efficacement, et régler la situation qui vous rend triste, en colère, jaloux etc…
Si vous voyez que ce que vous ressentez n’est ni vrai, ni bon, ni utile pour vous et pour les autres, oubliez ce sentiment tout simplement. Ce n’est rien de plus qu’une pensée négative qui peut être contrebalancée par une pensée positive !


2. Aimez-vous !

Oui, je sais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Mais si je vous en parle aujourd’hui c’est que ça a son importance, pour ne pas dire une importance capitale ! J’ai mis énormément de temps à m’accepter telle que je suis. Je sais que vous pouvez le faire aussi  ! Je sais que cela est possible parce que la partie était loin d’être gagnée pour moi et pourtant je l’ai fait. 

J’aimerais aujourd’hui vous donner la force et le courage de vous assumer, d’avoir foi en vous et de vous aimez comme jamais vous n’avez aimé dans votre vie ! 

Comment je m’y suis prise ? 

Avant toute chose, j’ai fait ce que j’appelle un « bilan d’existence« . Je me suis posée une série de questions et j’ai listé ce que je pouvais faire pour mieux m’accepter. 

A côté de cela, vous pouvez commencer à utiliser le pouvoir des affirmations. Dites vous des choses gentilles à propos de vous-même. Vous pouvez également décider de reconquérir votre corps en prenant soin de lui ! Enfin, vous pouvez vous nourrir de pensées positives en lisant des articles et des livres inspirants. 


3. Débarrassez-vous des habitudes négatives

Ce sont les mauvaises habitudes qui nous créent une réalité médiocre. Vous avez le pouvoir de changer tout cela. Il ne tient qu’à vous de vous débarrasser de toutes ces habitudes négatives qui vous rongent à petit feu. 

Je ne vous parle pas forcément des mauvaises habitudes du style grignotage, boire trop d’alcool, fumer, ne pas faire de sport etc… Dont on reparlera juste après. 

Mais je vous parle de deux habitudes à bannir de votre existence pour de bon ! Ce sont des habitudes qui ont le pouvoir de faire périr votre moi intérieur avant votre moi extérieur. 

Je vous parle d’arrêter de : 

  • vous excusez d’être celui ou celle que vous êtes
  • de tolérer qu’on vous manque de respect

Ces deux habitudes peuvent inconsciemment vous détruire de l’intérieur et peuvent à long terme vous priver de confiance en vous, de bien-être, d’estime et d’amour de vous, de bonheur… Vous ne voulez-pas que cela vous arrive n’est-ce pas ? Alors, s’il vous plaît, si vous faites ces deux choses là : essayez d’arrêter.

Affirmez la personne que vous êtes, et si les gens ne sont pas d’accord avec ça, c’est leur problème, pas le votre. S’ils ne vous aiment pas comme vous êtes, qu’il en soit ainsi, leur présence n’a pas lieu d’être dans votre vie. A chaque fois que quelqu’un s’éloignait de moi parce que j’avais oser dire ce que je pense et affirmer la personne que je suis et que je le disais à mon père, il me répondait : Ne soit pas triste ma fille, c’est la réponse à ta prière « délivre nous du mal ». Et je me disais mais c’est totalement ça ! Ces gens qui ne nous acceptent pas mais qui restent dans notre vie nous ferons nous sentir mal à chaque fois que nous oserons être la personne que nous sommes. Alors autant éviter de fréquenter ce genre de personnes toxiques. 

Aussi, ne tolérez plus jamais que qui que ce soit vous manque de respect. La dernière fois que j’ai laissé quelqu’un me manquer de respect sans rien dire, j’en ai été malade ! Je me suis sentie libérée que lorsque j’ai dit à cette personne « je n’ai pas apprécié la façon dont vous m’avez parlé et que cela ne se reproduise plus ». Dans des situations banales, certaines personnes ne manqueront pas de vous faire sentir inférieur. Pas plus tard que jeudi, je faisais la queue pour peser mes légumes au rayon frais du supermarché. Une femme est passée devant moi l’air de rien en pensant que je n’allais rien dire à cause de la gentillesse qui se lit sur mon visage. Et pourtant je l’ai regardé droit dans les yeux, j’ai froncé les sourcils et je lui ai dit : « Madame, j’étais arrivée avant vous, ça ne se fait pas ce que vous venez de faire ». Prise au dépourvu elle s’est sentie obligée de me dire « je suis vraiment désolée ». Cela m’a permis de faire respecter mon individualité et j’ai pu entendre mon moi intérieur me dire « Merci Estelle de nous avoir fait respecter, ça fait du bien ! ». 

Pour en revenir aux mauvaises habitudes alimentaires/d’hygiène, elles ne sont pas à négliger non plus. De mauvaises habitudes en mauvaises habitudes on finit par construire une vie et une personne qu’on ne reconnait pas et qu’on n’accepte pas par la suite. 

Dites moi honnêtement, comment vous vous sentez après avoir mangé trop de cochonneries, avoir bu trop d’alcool, avoir fumé comme un pompier ?  Vous vous sentez-bien ? Pardonnez-moi si je ne vous crois pas… Il est important que vous traitiez votre corps avec respect. Je vous le promets, il vous le rendra ! Je ne veux pas non plus me lancer dans un débat sur les mauvais effets de l’alcool, la cigarette, la malbouffe, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Mais j’ai une sainte horreur de ces personnes qui se plaignent d’être trop gros, trop malade, ou qui se sentent trop mal dans leur peau alors qu’ils ne font aucun effort pour respecter leur corps. Ne soyez-pas comme ces personnes. Si vous lisez ces articles c’est que vous vous souciez un minimum de vous et de votre bien-être. Alors dès aujourd’hui prenez les bonnes décisions pour respecter votre corps. Après je n’ai pas du tout une vision extrême des choses. Si je suis absolument contre la cigarette, je ne vais pas forcer mon entourage à ne plus fumer. Chacun fait ce qu’il veut de son corps. De même, je ne m’interdis pas de manger quelque chose de gras (je n’aime plus les fast-food alors je n’y vais plus, mais je n’ai rien contre les hamburger et frites maison ahah) ou de boire de l’alcool à des occasions. Mais je n’en fais pas une habitude. La consommation de ce genre de produit doit rester occasionnelle à mon sens. Tout cela bien sûre n’engage que moi et ce n’est que mon avis. Je vous invite tout de même à réfléchir à vos habitudes et à vous demander si ces dernières sont bonnes pour vous. 


4. Créez des habitudes positives

Pour vous débarrasser plus facilement des mauvaises habitudes vous pouvez (et devez) les remplacer par des bonnes. Instaurer le changement dans votre vie, et mettez de la positivité dans vos habitudes. 

Vous pouvez par exemple faire du sport plus souvent, vous accorder des moments de solitude où vous pouvez vous recentrer sur vous même. Aussi, n’hésitez pas à vous entourer de personnes positives ! Elles vous permettront de garder ou d’augmenter votre niveau d’énergie. Si vous décidez de fréquenter des personnes plus positives que vous pour vous en inspirez, ne soyez pas des personnes toxiques pour elles. Veillez à leur rendre comme vous pouvez l’énergie que vous leur prenez. 

Pour ma part, j’ai fait du sport, de la méditation et de la pensée positive mes meilleurs alliés pour reprendre ma vie en main et cela a été un vrai succès. Je vous encourage vraiment à essayer ! 


5. Focalisez votre attention sur ce qui peut arriver 

Commencez dès maintenant à rechercher des solutions pour améliorer votre vie ! Soyez ouverts d’esprit, les solutions se cachent parfois là on ne les cherche pas. Il n’y a pas de fatalité dans la vie. Vous créez le monde dans lequel vous vivez. Choisissez dès à présent de vous créer le monde qui vous convient, qui vous rend heureux !
Je vous invite à vous focaliser sur ce qui peut arriver car absolument TOUT peut arriver.

N’oubliez pas, vous êtes maître de vos pensées et tout ce que vous pensez se matérialise dans votre réalité. Vous avez le pouvoir de faire arriver tous les événements que vous souhaitez. Il suffit d’y penser positivement avec tout votre coeur ! 

Nous arrivons à la fin de cet article (plus long que d’habitude) et je vous félicite d’en être arrivé à bout ! Cela prouve que vous voulez mettre toutes les cartes entre vos mains pour atteindre vos objectifs et concrétiser la vie dont vous rêvez !

J’espère sincèrement que ces astuces vous aideront. 

Et vous, quelles sont vos astuces pour avoir une meilleure vie ? Que faites vous au quotidien pour vous construire une plus belle vie ? 

Amour, Positivité & Bienveillance.untitled-2

Avoir de la gratitude 🙏🏻

Avoir de la grati-quoi ? Oui, vous avez bien entendu, de la  G-R-A-T-I-T-U-D-E !

Pourquoi est-ce si important d’avoir de la gratitude ? 

Positivité, Bonheur, Gratitude : tout est lié. Vous ne pouvez espérer le bonheur si vous n’êtes ni positifs, ni reconnaissants. 

Aujourd’hui j’ai sincèrement envie de vous parler de gratitude, car selon moi la reconnaissance peut transformer le monde, le rendre plus beau, plus joyeux, le rendre simplement meilleur.

Si chacun de nous s’arrêtait 5 minutes pour être reconnaissant de ce qu’il a, plutôt que de se plaindre de ce qu’il n’a pas, la face du monde serait différente et ce pour le meilleur. 

Selon une étude en psychologie positive (In Psychology Today – mars 2006), la gratitude participerait activement à la bonne santé émotionnelle de ceux qui en font un usage régulier. Renforçant les liens sociaux, la gratitude affaiblit aussi les émotions négatives et procure un sentiment de bien-être durable. 

Je suis bien ici pour vous aider à atteindre un bonheur durable n’est-ce pas ? Alors pour votre bien, je suis obligée de vous parler de gratitude (oui je vais beaucoup répéter ce mot).

Je vous vois déjà venir, « puisque je n’ai pas atteint mes objectifs de vie, je ne suis pas comblée, je n’ai pas réalisé mes rêves, pourquoi diable serais-je reconnaissante ?« . 

Et c’est là que nous sommes obligés de faire le constat suivant : nous avons pris la mauvaise habitude de prendre toute chose pour acquise. Alors que nous possédons déjà les plus grandes richesses du monde : une famille, des amis, un toit, de l’amour etc… 

Vous pourriez déjà commencer par là. Soyez reconnaissant que vous ayez une famille, que vos amis vous soutiennent, que chaque jour le soleil se lève, que vous êtes en vie, en santé… 

Aujourd’hui j’aimerais que vous ouvriez vos yeux sur votre quotidien. Il y a toujours une chose pour laquelle vous pourriez être reconnaissant.

Oui je sais, aucune vie ne peut être parfaite, et parfois certains événements nous dépassent et à ce moment là nous pourrions effectivement avoir de quoi être triste et se plaindre. Mais votre bonheur dépend grandement de la façon dont vous percevez ces événements « négatifs ».

Vous avez deux possibilités : 

  • soit vous vous laissez submerger par cet événement, vous êtes dévasté, vous vous plaignez et vous dites Adieu à votre bonheur pour les prochains mois ;
  • soit vous décidez d’accepter cet événement, de le prendre comme il est, c’est à dire un événement négatif susceptible de vous priver de bonheur, et de réagir de sorte à ce que cela ne se produise pas. Comment ? En vous concentrant sur le côté positif de cet événement, car oui, dans toute mauvaise chose il y a du bon. Peut-être que cet événement vous rendra plus forte, plus patiente, plus tout ce que vous voulez. 

Donc, quoi qu’il se passe, même dans les pires moments, vous pouvez trouver de quoi vous réjouir. Alors réfléchissez, pensez à au moins une chose pour laquelle vous pouvez avoir de la gratitude.

Si vous n’avez rien trouvé, je vous mets au défi de m’écrire en commentaire que votre vie est tellement pourrie que vous n’avez absolument rien pour lequel vous pourriez être reconnaissante. Je suis prête à parier que personne ne se présentera ! 

Bon maintenant, arrêtez d’être de mauvaise foi, votre vie n’est pas si pourrie et vous avez surement trouvé ce pourquoi vous pourriez avoir de la gratitude. 

Maintenant, comment pouvez-vous exprimer toute cette gratitude ? Parce que oui, le but c’est d’exprimer votre gratitude pour en recevoir tous les bienfaits. 

« La gratitude se réjouit de ce qui a lieu, ou de ce qui est » – André Comte-Sponville (Petit Traité des grandes vertus)

Alors réjouissez-vous, réjouissez vous de toutes les choses positives qui existent dans votre vie et réjouissez-vous des événements qui vous rendent heureux. 

Je vais ici vous donner mon astuce pour me réjouir en toutes circonstances.

Je suis une grande fan de papeterie et à ce titre j’ai toujours eu une multitude de carnets en tout genre. Quand j’ai découvert le pouvoir de la gratitude, j’ai décidé de me faire mon carnet de la gratitude (logique ahah). 

Dans ce carnet, je notais chaque jour 3 choses pour lesquelles je pouvais être reconnaissante. Et chaque jour, je me surprenais à ressentir une joie immense que j’avais envie de partager avec tout le monde. 

Après avoir fini mes études, j’ai décroché mon premier job, et comme vous avez dû le lire dans les articles précédents (oui, j’ai espoir que vous lisiez chacun de mes articles, je suis une grande optimiste !), ce n’était pas tous les jours tout rose. Et là où mon carnet de la gratitude aurait pu me sauver bien des journées pourries, j’ai fait la grosse erreur de ne pas m’en servir. Je suis restée quasiment 6 mois sans exprimer une once de gratitude pour ce que j’avais, car j’estimais « ne pas avoir le temps ». Inutile de vous faire un speech sur les conséquences de cette négligence, vous avez sûrement deviné !

Ce n’est que depuis le mois dernier que j’ai repris l’exercice de la gratitude dans mon bullet journal (si vous souhaitez savoir ce qu’est un bullet journal, comment je l’utilise et comment cet outil d’organisation a totalement révolutionné mes journées, faites-le moi savoir en commentaire, j’en ferai un article dédié). 

Je ne peux plus le nier, être reconnaissante pour ce que j’ai et pour chaque événement qui se présente dans ma vie la transforme véritablement de façon positive. 

Pour reprendre cet exercice et m’y tenir, je me suis créé un défi. C’est le défi  » 1 mois de gratitude « . Pendant 1 mois, je dois noter chaque jour ce pourquoi je suis reconnaissante. Et pour les jours moins glorieux, j’essaye de référencer au moins une chose pour laquelle je peux exprimer ma gratitude. 

Voilà ce que ça donne dans mon bullet journal : 

img_4626

Et vous, seriez-vous prêtes à relever ce défi ? 

A vos clics, dites moi en commentaire si vous allez vous lancer ce défi ! Nous ferons le point le mois prochain afin de savoir si cela vous a changé la vie ou non et lister ce qui n’a pas marché pour trouver des solutions ! 

Si vous avez d’autres façons d’exprimer votre gratitude, dites le moi en commentaire ! Je suis curieuse de découvrir de nouvelles façons de me montrer reconnaissante 🙂

Je profite de cet article qui s’y prête parfaitement pour vous exprimer toute ma gratitude. MERCI à vous mes lectrices (et mes lecteurs, je sais que vous venez en cachette sur mon blog ahah) qui êtes toujours de plus en plus nombreuses. N’hésitez pas à partager, répandre la positivité autour de vous, pour qu’ensemble nous nous construisions un monde meilleur. 

Et vous, pourquoi êtes vous reconnaissant ? Exprimez-vous suffisamment votre gratitude ?

Amour, Positivité & Bienveillance.

untitled-2

J’arrête de procrastiner 🤓 !

Avant, j’étais une artiste. Je maîtrisais « l’art de tout remettre au lendemain ». Et oui, j’étais la championne de la « procrastination » ! Pourtant, dans ce milieu la concurrence est rude : 95% de la population mondiale est tombée au moins une fois dans sa vie dans les travers de la procrastination et 1 personne sur 4 souffre de procrastination chronique. Mais moi, ce n’était pas un jour que je remettais au lendemain, c’était des mois !

Un jour je me suis demandée, et si j’étais une feignasse ?

J’ai donc tapé « Procrastination » dans la barre de recherche Google. Et là : le soulagement !

J’ai appris que la procrastination n’avait rien à voir avec la paresse ! C’est même tout le contraire. Apparement, les personnes qui procrastinent seraient actives et bien organisées (là je me reconnais !)  … avec ce qu’elles aiment faire, ce qu’elles maîtrisent et ce qui a du sens pour elles (ah d’accord je comprends mieux).

En fait, quand on procrastine, on fait le choix de donner la priorité à une activité plutôt qu’à une autre.

J’ai poursuivi ma lecture et là j’ai découvert que la procrastination peut être un véritable handicap et engendrer de profondes souffrances : problèmes financiers, isolement social, dépression, STOP ⛔️ !

Bien sûre, j’ai voulu éviter tout ça ! A ce moment précis, je me suis dis : « J’arrête de procrastiner ! ». En vérité, pour moi ça n’a pas été très dure, je suis une accro de l’organisation. Evidement, je n’organise que ce que j’aime vraiment faire et ce qui a un sens pour moi, sinon c’est pas drôle ahah.

Si vous aussi vous êtes la reine des « procrastinatrices » 👸👸🏻👸🏾 , voici les astuces que j’ai testées et approuvées pour me débarrasser de cette fâcheuse tendance.

1. Faire une To do list 

Ah la fameuse To do list ! Ceux qui me connaissent savent que je passe ma vie à faire des listes.

Voici une sélection de To do list que je trouve très sympa. Je peux aussi vous créer des To do list personnalisées si vous le souhaitez (Inscrivez-vous au Club des filles positives : cliquez sur « Club des filles positives » en bas de la page ou laissez moi un petit mot en cliquant sur « Contact »).

A quoi va vous servir cette To do list ? Et bien, simplement, elle va vous permettre de vider votre esprit de toutes les tâches que vous avez à faire. Elle va également vous donner une vue d’ensemble de ce que vous avez à faire pour la journée. Surtout, respectez vous. Ne soyez pas gourmandes, listez le nombre de tâches que vous pouvez accomplir en une journée.

Une fois que votre esprit sera « vidé », vous allez pouvoir prioriser vos tâches.

2. Prioriser ses tâches 

Comment prioriser ses tâches efficacement ?

Vous avez deux possibilités :

  • Soit vous privilégiez les tâches en fonction de leur date butoir ;
  • Soit vous privilégiez les tâches en fonction de leur importance.

Surtout, vous ne devez pas faire l’erreur de mettre en priorité une tâche que vous avez plus envie de faire qu’une autre. Si manucure et payer les factures sont sur votre liste, je vous interdis de faire votre manucure avant de payer vos factures ! Attention, je vous surveille 🤓.

Que faire si vous avez une tâche gigantesque ? (Non non, je ne parle pas de la tâche que vous avez faite sur votre chemisier préféré !). Pas de panique, j’ai la solution (et non ce n’est pas du détachant ahah) ! Il vous suffit simplement de la diviser en plusieurs petites tâches que vous accomplirez tout au long de la journée.

Mettez en évidence le moment où la tâche doit être réalisée. Inscrivez donc une échéance à côté de chaque tâche, cela enverra un message clair à votre cerveau : « Attention, si tu dépasses ce moment tu procrastines ».

A ce stade, vous devez avoir pris au maximum 15 minutes de votre temps. Mais faire une liste ne suffit pas. Le plus gros reste à faire !

3. Passer à l’action

Et c’est là que je vous attends au tournant. Que je ne vous surprenne pas à faire une liste et la laisser là, sans passer à l’action ! Je vous vois venir là… Pour en finir avec la procrastination il faut AGIR ! Choisissez votre camp : vous voulez être une femme active, accomplie, qui fait toujours ce qu’elle doit faire, ou la fille qui passe sa vie dans son canapé à regarder des tutos en tout genre sur Youtube (ah on aime ça regarder les autres passer à l’action hein) ?

La balle est dans votre camp. Dites vous : « Aujourd’hui je décide de maîtriser ma vie, je décide d’agir ! ».

Et puisque tout effort de discipline mérite une récompense, ce n’est qu’après avoir agi qu’on passe à mon astuce préférée.

4. Se récompenser

Imaginez vous : vous avez fini votre journée, satisfaite de toutes les tâches accomplies du jour. Là vous êtes au 🔝de vous même. Vous êtes une version améliorée de vous. On est d’accord, vous méritez une petite récompense. Et si on laissait la manucure pour la fin de journée ? Perso, je suis une addict du cocooning. Se prélasser sous une douche bien chaude (dans un bain pour les plus riches), se mettre sous sa couette,  dévorer un bouquin inspirant en buvant un petit thé. Aaaah, là on est bien 😊!

Je vous laisse avec cette petite citation sur laquelle vous pouvez méditer :

« Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes, avec le temps.» – Samuel Beckett

Et vous, avez-vous tendance à tout remettre à plus tard ? Que faites vous pour y remédier ?

Amour, Positivité & Bienveillance.

untitled-2

J’arrête de me limiter ! ⛔️

Tu as du mal à atteindre tes objectifs ? Tu te fixes peut-être toi même trop de limites !

Voici mes 5 astuces pour te débarrasser de toutes tes croyances limitantes !

Tu me diras : qu’est ce qu’une croyance limitante ?

C’est simplement le fait de croire qu’une chose est vraie. C’est le fruit de tes apprentissages et c’est souvent le fruit de ton éducation. Malheureusement nous confondons souvent nos croyances avec la vérité, alors qu’il s’agit que de « notre vérité ».

Le problème avec ce genre de croyances, c’est qu’elles peuvent être un obstacle à ton épanouissement personnel, à ta quête de performance etc…

« Mais Estelle, comment je vais me débarrasser de mes croyances limitantes ? »

Il faut simplement que tu suives mes 5 petits conseils :

1 – Ne laisse pas ton passé déterminer ton avenir

Tes croyances sont programmées par ton éducation, la société, ton environnement, dès ton plus jeune âge. Parfois, c’est toi-même qui créé tes croyances limitantes. Quoi ? Comment c’est possible ? Et bien, par exemple, lorsque tu échoues une fois, tu penses que tu vas toujours échouer. C’est une image que tu as décidé d’imprimer dans ton cerveau.

Pourtant, tu ne devrais pas laisser tes expériences passées déterminer ton avenir. Tu as le pouvoir de changer tes croyances de sorte qu’elles aient un impact profond sur ta vie.

Penses à toutes ces personnes qui ne se sont pas laissées influencer par des avis négatifs ou par un environnement limitant. Tu as du mal à trouver un exemple ? En voici un :

Albert Einstein : Identifié à un génie par le commun des mortels, celui-ci à pourtant débuté son existence par un retard dans la parole et la lecture jusqu’à être soupçonné de déficience  mentale.  Acharnement du destin, celui-ci  fut d’abord renvoyé de l’école normale et quelques années après, il s’est vu  refusé l’entrée à l’école polytechnique.  Loin d’abdiquer face à cette situation, celui-ci persista jusqu’à obtenir le prix Nobel et changer le visage de la physique moderne.

2 – Définis tes croyances limitantes 

Tu dois identifier tes croyances limitantes et accepter qu’elles te condamnent. Pour t’aider à les identifier, voici les 3 grandes catégories de croyances limitantes :

Les croyances en « si » : « Si je dis à X. que je le kiffe, il va me jeter » ; « Si je réussis cet exam, on va me prendre pour madame je sais tout »…

Les croyances universelles : « Les gens sont tous égoïstes » ; « Les enfants sont mal-élevés »…

Les croyances personnelles et d’estime personnelle : « Personne ne m’aime » ; « Je suis moche »…

Si à cet instant précis tu t’es dit « Mais c’est vrai que je me limite en fait », tu dois absolument suivre les conseils qui suivent.

3 – Crée ta nouvelle histoire

Sois positive(f) envers toi-même, tu as le pouvoir de créer de nouvelles pensées. Remplace donc tes pensées négatives par des positives. Utilise des affirmations positives. Par exemple, affirme que tu as droit au bonheur, que tu as confiance en toi, que tu as la force et le courage de favoriser le changement dans ta vie.  Réaffirme le tant que tu le peux, il faut que cela devienne un automatisme pour toi.

Utilise la visualisation et visualise celui ou celle que tu rêves d’être. Cultive tes rêves, nourris-les et ils prendront forme, promis ! Sois convaincu(e) que des changements positifs surviendront. Crois en toi avec force et en tes capacités.

4 – Fixe-toi des objectifs clairs

Maintenant que tu as visualisé, tu dois matérialisé. Met par écrit les objectifs que tu souhaites atteindre. Ecris toutes les actions que tu dois entreprendre pour atteindre tes objectifs.

N’hésite pas à comparer les obstacles que tu auras à surmonter (manque de motivation, échec…) et le bonheur de réaliser tes rêves, d’être épanoui(e).

5 – Protège-toi des croyances limitantes des autres

En plus des tiennes, tu peux être confronter aux croyances limitantes des autres. Comment repérer quelqu’un qui veut te limiter ? Il te dira sûrement que ton rêve n’est qu’un rêve, qu’il est trop risqué, qu’il n’a pas de chance de se réaliser… Tu dois te protéger de ce genre de paroles. Tu n’as pas fait tout ce travail sur toi même pour que la pensée des autres viennent te polluer !

Entoure-toi de gens positifs, qui croient en toi et en tes projets. Va à la rencontre de gens comme toi, ouverts d’esprit, qui croient en la capacité de l’Homme à faire ses propres choix.

Nos pensées dessinent notre vie. Sois maître de tes pensées pour devenir maître de ta vie !

 

Et toi, est-ce que tu te limites ? Qu’est ce que tu as mis en place pour arrêter de te limiter ?

Amour, Positivité & Bienveillance.

untitled-2

 

Les 9 clés de la confiance en soi 🔝

 

Avoir confiance en soi peut s’avérer difficile. 

Vous voulez avoir plus de confiance en vous ? 

Essayez ces 9 astuces !

Arrêtez de dire « j’aurais dû »

Ne vous faites pas vous sentir coupable en pensant aux choses que vous auriez dû faire. Si quelque chose est dans votre passé, laissez-le dans votre passé ! Vous tracasser à propos de ce qui s’est déjà passé n’améliorera pas la situation. Essayez d’utiliser le mot « je pourrais » à la place de « j’aurais dû ». De cette façon, vos actions deviennent des choix et vous serez conforté à l’idée de prendre des décisions. Par exemple, « J’aurais dû faire le ménage » devient « Je pourrais faire le ménage », qui est une expression plus positive. Au lieu de laisser vos tâches prendre le pouvoir sur vous, prenez le pouvoir sur elles en choisissant de manière active comment utiliser votre temps.

Focalisez votre attention sur autre chose que vous-même

Si vous êtes stressé lorsque vous êtes en public, demandez-vous comment les autres doivent se sentir. Essayez plutôt de mettre les autres à l’aise, présentez les gens entre eux s’ils ne se connaissent pas, par exemple. Donnez-vous de simples tâches à faire pour éviter de focaliser votre attention sur vous-même. Si vous êtes seul et que vous êtes anxieux, prenez quelques profondes inspirations. Vous pouvez également tester d’autres techniques comme la méditation pour vous distraire.

Fixez-vous des objectifs réalistes

Se fixer des objectifs aide à booster la confiance en soi. Mais le problème est que, le plus souvent, on se fixe des objectifs irréalisables. Choisissez plutôt des objectifs que vous pouvez mesurer, de cette façon vous pourrez facilement suivre votre progrès. Par exemple, au lieu de vous dire « Je vais devenir un expert de l’époque Victorienne »,  vous pouvez simplement vous fixez comme objectif de lire les travaux de Jane Austen, ou simplement vous inscrire au cours qui y correspond à l’Université. Suivez vos progrès. Avoir des pistes de progrès vous permettra de vous sentir mieux avec vous même.

Entourez-vous uniquement avec du Positif

S’il y a des choses ou des endroits qui vous minent le moral, évitez-les. S’il y a des personnes dans vos vies qui sont constamment négatifs, il serait temps de reconsidérer votre amitié avec ces personnes. Entourez-vous plutôt de gens qui sont attentifs et optimistes, des personnes qui vous respectent vous et vos valeurs et pour ce que vous êtes. C’est beaucoup plus facile d’avoir confiance en soi quand vous savez que vous avez un groupe de personne qui vous soutient.

Arrêtez de vous critiquer

Arrêtez de vous comparez aux autres en vous critiquant. Vous trouverez toujours des gens qui auront quelque chose de plus que vous. N’oubliez pas que que vous êtes une personne humaine, et unique en votre genre, donc les comparaisons sont inutiles. Vous critiquer constamment peut aussi vous transformer en quelqu’un de méchant: pour vous sentir mieux avec vous-même, vous vous sentirez obligé de pointer les défauts des autres du doigt. Choisissez plutôt de vous focaliser sur vos atouts et sur les atouts des autres, cela vous aidera à avoir confiance en vous.

Prenez le temps dont vous avez besoin

Prenez du temps pour vous. Peut-être que vous faire une manucure ou vernir vos chaussures vous fera vous sentir plus confiant. Prenez le temps de faire les petites choses qui sont souvent négligées. Ce petit temps que vous passez vous aidera à gagner confiance. Il est important que vous appreniez que vous méritez de prendre du temps pour vous. Vous ne serez pas capable de prendre adéquatement soin de quelqu’un avant d’avoir pris soin de vous-même, donc prenez du temps pour vous détendre et vous relaxer.

Pensez Positivement

Si vous vous retrouvez à avoir des pensées négatives, pensez « effacer » ou « annuler ». Votre cerveau est comme un ordinateur, et vous êtes capable d’effacer toutes les pensées négatives avec un peu de pratique. Une fois que vous aurez réussi à les effacer, essayez de les remplacer par une pensée positive. Si vous pensez « oh mais mes cheveux sont horribles », pensez « annuler » et remplacez par « j’aime mes cheveux comme ils sont » ou encore « mes cheveux deviennent plus beau de jour en jour ». Essayez de vous dire ces phrases gentilles devant un miroir. Écrivez vos atouts, vos capacités et compétences sur une feuille. Quand vous avez une baisse de moral, vous pouvez revenir à cette feuille pour vous rappeler à quel point vous êtes merveilleux. Vous pouvez aussi écrire les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants chaque jour [un article sera écrit prochainement sur « Mon carnet de la gratitude », carnet que je vous distribuerai gratuitement à terme]. Se rappeler à quel point on est chanceux aide à booster sa confiance en soi parce que cela aide à s’entourer de positivité, ce qui nécessite une réelle confiance en soi. Essayez également la visualisation pour vous aidez à atteindre vos objectifs et pour vous aider à penser positivement.

Reprogrammez-vous

Vous devez sûrement avoir des croyances limitantes. Il est grand temps de remplacer ces vieilles pensées négatives par des positives. Voici quelques pensées que vous devez reprogrammer (vraiment) : « Je ne peux pas faire ça », « J’ai peur facilement », « Ils ne m’aiment pas ». Souvenez-vous que même les gens qui ont confiance en eux peuvent être coincés parfois. Avoir des périodes d’anxiété occasionnelles est complétement naturel.

Faites vous croire que vous avez confiance en vous… et Souriez !

Si vous ne savez pas comment avoir réellement confiance en vous, faites juste semblant d’être confiant. Souriez aussi. Juste le fait de sourire relachera de l’endorphine dans votre cerveau, ce qui vous rendra heureux. Jouer à la personne confiante aide à construire la confiance en soi et à avoir réellement confiance en soi par la suite.

 

Souvenez-vous :

Tout va bien aller, commencez à construire votre confiance en vous aujourd’hui même de sorte à ce que vous puissiez mener la Positive Lifestyle que vous méritez.

 

Votre avis m’intéresse, partagez vos réflexions en commentaire.

Avec tout mon amour, ma positivité et ma bienveillance

untitled-2